Accueil > Electronique, Réparations > Réparation d’une mini-chaine Dynabass DBT150

Réparation d’une mini-chaine Dynabass DBT150

11/02/2017 167 Vues Commenter Allez aux commentaires

Cet article décrit la réparation d'une minichaine Dynabass DBT150, qui refusait obstinément de s'allumer.

La DBT150 est une minichaine sur pied, avec fonctions radio / CD / USB / AUX / Bluetooth... et celle-ci refuse de fonctionner !

On y découvre que le transformateur d'alimentation est endommagé au delà de toute possible réparation, et comment contourner le problème en remplaçant toute l'alimentation par des éléments courants.

La séparation du pied, puis le démontage du panneau arrière s'effectuent en retirant les multiples vis de la face arrière :

L'intérieur est spartiate...

Mes premiers soupçons se portent sur la carte située entre la prise secteur et le transformateur :

Le rôle de cette carte semble être de commuter, sur demande du microcontrôleur central, l'alimentation du transformateur général. Soit celui-ci est relié directement au secteur, soit il l'est à travers le condensateur rouge. S'agirait-il d'une bizarrerie visant à respecter les normes de consommation en réduisant la consommation du transformateur lorsque l'appareil est en mode de veille ?

Quoi qu'il en soit, la carte est rapidement mise hors de cause, le primaire du transformateur s'avère être ouvert. La cause semble être une diode de redressement située sur l'un des enroulements secondaires du transformateur qui est en court circuit ; le secondaire du transformateur s'est alors retrouvé en court circuit une alternance sur 2, causant un fort échauffement, et le déclenchement du thermofusible intégré à son enroulement primaire.

Feu le transformateur d'alimentation

Malheureusement, la construction du transformateur empêche toute tentative de débobinage / réparation de ce dernier, et ses caractéristiques non standard prohibent l'obtention d'une pièce de remplacement. Il va donc falloir recréer une alimentation complète. Commençons par étudier la topologie du système :

 

L'alimentation utilise 2 enroulements secondaires du transformateur

Étrangement, le bloc lecteur CD / USB est alimenté par un enroulement dédié du transformateur, son alimentation est totalement isolée du reste de l’électronique sur la carte principale. Cette conception m'a initialement fait craindre que les deux rails d'alimentation ne partagent pas la même masse, ce qui aurait compliqué la réalisation d'une nouvelle alimentation basée sur des éléments préexistants. Heureusement, les masses sont en réalité raccordées au sein du bloc lecteur CD / USB. Le fait de ne pas les raccorder sur la carte principale a probablement pour objectif réduire le bruit qui pourrait être causé par une boucle de masse.

Cependant, lors de la réalisation de la nouvelle alimentation, je vais devoir mettre en commun les masses au niveau de l'alimentation. Je prévois en effet une alimentation principale délivrant la tension de 26V, et l'emploi d'un convertisseur buck (DC/DC non isolé) pour générer la seconde alimentation destinée au bloc lecteur CD / USB. Ne pas raccorder la masse au niveau de l'alimentation signifierait que tout le courant retournant du bloc lecteur CD/USB circulerait à travers la masse du câble de petite section destiné aux signaux audio, ce qui au mieux dégraderait la qualité sonore de façon bien plus marquée d'une boucle de masse, ou au pire pourrait endommager ce câble.

Le schéma de la nouvelle alimentation est le suivant :

La topologie de la nouvelle alimentation

Celle-ci repose sur un chargeur de PC portable pour générer la tension principale de 19V alimentation l'amplificateur et l'essentiel de l'électronique. Bien qu'inférieure à la tension originale de 26V, celle-ci devrait suffire à délivrer un niveau sonore satisfaisant. Un module DC/DC à base de LM2596, qui prend place dans l’alcôve du transformateur, permet de générer la tension d'alimentation de 11V pour le bloc lecteur CD / USB.

Les raccordements du convertisseur DC/DC et du chargeur de PC portable sont réalisés à la place des ponts de diodes

L'emplacement original de la connectique secteur contient maintenant le raccordement du chargeur de PC portable

Vient le moment fatidique, la mise sous tension !

Tout fonctionne parfaitement, aucune saturation détectable à l'oreille (c'était ma principale inquiétude quant à l'emploi d'une tension plus faible que celle d'origine)

La chaine en fonctionnement avec sa nouvelle alimentation

Un effet intéressant lié à l'utilisation d'une alimentation à découpage à place de l'ancienne alimentation : lorsque l'on débranche le secteur, l'alimentation se maintient pendant plusieurs seconde (le chargeur de PC portable est prévu pour délivrer jusqu'à 4A, ici on consomme rarement plus de 0.5A). Donc pas d'interruption de la musique en cas de micro-coupure du réseau EDF !

En espérant que si toi lecteur tu es arrivé jusqu'ici, c'est que cet article t'a permis de réparer ta minichaine 😉


Articles similaires



  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks